Saut au contenu

Les Rois Catholiques - Caractères historiques

Les Rois Catholiques
Image Les Rois Catholiques

Isabelle: Madrigal 1451 - Medina del Campo 1504
Ferdinand: Sos 1452-Madrigalejo 1516

Les Rois Catholiques est le titre avec lequel sont historiquement connue la Reine Isabella I de Castille et le Roi Ferdinand II d'Aragon, octroyé par le pape Alexandre VI.

Les Rois Catholiques ont été les derniers représentants effectifs de la Dynastie Trastámara en les Couronnes de Castille et d'Aragon. Pendant leur règne, la cour était itinérante, en passant de longues périodes au Palais Royal de Tordesillas.

Le règne des Rois Catholiques a été considéré comme le point de départ de l'unité et de la grandeur de l'Espagne. Isabelle était la fille de Jean II de Castille, tandis que Ferdinand était le fils de Jean II d'Aragon. Ils étaient cousins seconds.

Au décès de Jean II de Castille, Henri IV, frère d'Isabelle, l'a succédé sur le trône. La faiblesse de caractère de Henri a fait qu'on doute même de la légitimité de sa fille Jeanne, dont on disait qu'elle était fille de Beltrán de la Cueva. Pressé par la noblesse, il a nommé héritière à sa soeur Isabelle, dans l'Accord des Taureaux de Guisando en 1468. Elle fut déshéritée postérieurement à cause de son mariage avec l'Infant d'Aragon.

Au décès de Henri IV, a commencé une guerre pour la succession au trône, entre Isabelle et Jeanne la Beltraneja. Les troupes portugaises appuyaient à Jeanne, mariée avec le roi portugais Alphonse V, et des troupes aragonaises appuyaient à Isabelle. En 1476 les troupes de Ferdinand le Catholique sont sorties du Palais Royal de Tordesillas où elles étaient consignées pour vaincre les troupes d'Alphonse V dans la bataille de Toro. Finalement les troupes d'Isabelle et de Ferdinand ont finis par vaincre les troupes portugaises (1479).

De sa part, Ferdinand le Catholique est nommé héritier au trône d'Aragon au décès de son frère Charles de Viana en 1461. Il est monté sur le trône en 1479, en mourant son père, et ce même an il s'est produit l'union dynastique d'Aragon et Castille.

Ils ont conclu la Reconquista avec la prise de Grenade en 1492 et ils ont appuyé Chistophe Colomb dans sa expédition à la recherche d'une route alternative pour arriver aux Indes, ce qui a supposé une source inépuisable de nouvelles richesses pour le royaume et un fort expansionnisme extérieur.

En 1494, seulement deux ans après la découverte de l'Amérique, les Rois Catholiques ont signé avec Jean II du Portugal le Traité de Tordesillas.

En 1504 Isabelle la Catholique est décèdée à Medina del Campo, en passant la Couronne à sa fille Jeanne. Dans le testament, la Reine a indiqué que si Jeanne était rendue inapte pour régner, son père Ferdinand exercerait la régence, mais la noblesse castillanne tendait aux privilèges que Philippe le Beau leur offrait. Le décès prémature de celui-ci a fait que Ferdinand fût autre fois appelé à Castille, en exerçant la régence du trône au nom de sa fille Jeanne.

Au décès de Ferdinand le Catholique (1516), son petit-fils Charles I a hérité le trône de l'Espagne.