Saut au contenu

Philippe Ier de Castille - Caractères historiques

Philippe Ier de Castille
Image Philippe Ier de Castille

Philippe I "Le Beau"

Brujas, 1478-Burgos, 1506 

Il a été souverain des Pays-Bas (1482-1506) et roi de Castille (1504-1506), par son mariage avec Jeanne I de Castille.

Il est né à Bruges en 1478 et il était fils de l'Empereur Maximilien I de l'Autriche et de Marie de la Bourgogne. Il a hérité de sa mère les Pays-Bas, qu'il a effectivement régis depuis 1495. Il a été un grand admirateur de la Cour française, en finissant même par se mettre du côté du roi français contre les intérêts de son père l'empereur Maximilien et de ses beaux-pères les Rois Catholiques, qui maintenaient de grandes différences avec la Couronne française.

Il s'est marié en 1496 avec Jeanne, mariage pactisé par des questions politiques. Les continuels caprices amoureux de Philippe et la situation de Jeanne dans la Cour flamand, toujours reléguée à un second plan, ont provoqué la jalousie de la Reine qui est abouti en crise et tensions dans le mariage.

En raison de l'incapacité de Jeanne de régir, on a établi que Ferdinand le Catholique fût celui qui agirait comme régente jusqu'à la majorité d'âge du prince Charles, aîné de Jeanne et Philippe. Philippe a débarqué en Espagne en avril 1506 et avec l'appui de beaucoup de nobles castillans il s'est opposé à son beau-père; grâce à cet appui, il a obtenu la retraite de Ferdinand à son royaume d'Aragon (1506). 

Il est mort à Burgos en 1506. Sur son lit de mort il a exprimé le désir d'être enterré à Grenade avec Isabelle la Catholique. Pour tout cela Jeanne a commencé un cortège funèbre dès Burgos, qui arriverait à Tordesillas en 1509, en étant déposés ses restes mortels dans le Royal Couvent de Sainte Claire où ils sont restés jusqu'à 1525, date à laquelle ses restes ont été définitivement transférés à Grenade.